Bboys, Bgirls !

Aujourd’hui on parle de tout ce que vous devez savoir sur le Handstand, équilibre, ATR ou perche suivant d’où vous venez !

La majorité d’entre vous savent tenir sur les mains, si ce n’est pas le cas tant mieux, car ce qui va suivre va bouleverser pas mal d’habitude ! Vous vous dites “qu’est ce que je gagne à vouloir l’améliorer ? je suis déjà sur vrille/Airflare moi !!” Laisses moi te répondre que ce qui concerne le handstand concerne tous les mouvements aériens en break. Voire tout le break. Ce que tu vas apprendre ici te servira pour tous tes prochains mouvements. 

Tout d’abord je vous invite à visionner cette vidéo, elle est en anglais, mais les images suffisent à comprendre. On y voit une très belle démonstration de ce que devrait être un véritable Handstand. Parfaitement droit, poignets, coude, épaules, buste, bassin, genoux et cheville alignés. Malheureusement beaucoup d’entre nous, moi le premier il n’y a pas si longtemps de cela, nous plaçons simplement sans être attentif sur notre posture.

Deux conséquences notables !

Premièrement, vous utilisez très faiblement votre potentiel musculaire dans cette position. Essayez de taper sur un clou tordu pour l’enfoncer dans du bois, vous aurez beau taper fort, il partira dans tous les sens, et votre objectif ne sera que difficilement atteint. C’est exactement pareil lorsque vous essayez de passer de coude à main avec un bras. C’est aussi la même chose sur tous vos autres mouvements.

Deuxièmement, votre dos. Dans cette position vous placer la zone d’impact dans votre bas du dos, c’est comme si vous couriez avec le dos creux, chaque pas fait sur le sol, chaque impact se répercute dans votre dos et créer des dommages a longs termes qui peuvent être très néfastes pour votre colonne vertébrale.

Dans cette vidéo, que vous avez visionné, sinon on va vite la voir, vous avez vu 3 conseils pour vous placer correctement en handstand. Les auteurs abordent essentiellement l’aspect placement qui est très important, mais qui, selon moi, ne suffira pas, je pense pour certains d’entre vous.

L’objectif recherché dans cette vidéo est tout d’abord la gestion du placement des épaules pour avoir notre première partie de l’alignement, mais aussi d’avoir conscience et d’appliquer une rétroversion du bassin (Hein ? Ne t’en fais pas on voit ça plus bas ! ). Les deux points évoqués peuvent être compliqués non pas par manque de force, mais par manque de souplesse.

Quels sont les causes ?

En effet, il se peut que vous ne parveniez pas à réaliser le mouvement pour une autre raison. La souplesse. Celle concernant le haut du corps lorsqu’il s’agit de placer vos bras au-dessus de votre tête ou en « overhead ». Elle peut être limité par la souplesse de vos triceps, pectoraux, et grand dorsaux principalement.

En l’absence de ce type de souplesse, vos muscles stopperont le mouvement, et les omoplates viendront presser votre dos en vous plaçant en hyperlordose lombaire (creux prononcé dans le bas du dos), cela, pour vous permettre d’atteindre votre objectif de verticalité des bras, chose que nous voulons éviter.

Toujours d’un point de vue souplesse, nous aborderons la rétroversion du bassin et ses limites. L’un des facteurs limitants pourrait être vos muscles fléchisseurs de la hanche, muscles vous permettant de lever vos jambes à l’horizontale lorsque vous êtes suspendu à une barre et agissant dans quasiment tous vos powermoves.

Les muscles auxquelles je fais allusion sont les ilio-psoas ou psoas-iliaque.

Ces deux muscles ont une même terminaison tendineuse. Le fémur (Os de la cuisse). En revanche, ils ont des origines différentes et c’est là que ça devient intéressant, puisque le psoas, lui, s’insère sur la colonne vertébrale tandis que l’iliaque sur le bassin.

Petit point anatomie. Pour cerner la différence entre rétroversion et antéversion (oui, c’est pénible mais ça vaut le coup de comprendre cette histoire de rétro et d’ansé !)

Tout d’abord, mettez-vous debout contre un mur. La rétroversion, c’est le fait de plaquer son bas du dos contre un mur, tandis que l’antéversion c’est le fait d’agrandir l’espace entre vos dos et le mur, tout cela, contrôlé par le bassin. Les principaux muscles permettant la rétroversion sont les fessiers et les abdominaux (grand droit) et les principaux muscles responsables de l’antéversion sont les lombaires et les psoas.

Lorsque ces derniers, fessiers et abdominaux sont trop faibles et les psoas trop raides, vous obtenez une hyperlordose lombaire, qui peut-être problématique pour votre intégrité physique et pour votre recherche de la performance.

Ce type de déséquilibre peut être éviter, en vous étirant et en vous renforçant, voir l’article sur les déséquilibres musculaires

Il existe différents type de posture, parmi celle qui existe, vous en trouverez une présentant une hyperlordose lombaire. Si c’est votre cas vous pouvez appliqué les conseils ci-dessous en gras.

Additionnez maintenant la raideur du haut du corps et celle du bas du corps et vous avez un facteur assez puissant pour vous empêcher de maîtriser votre handstand.

Pour résumé, appliqué les 3 conseils vus en vidéo, étirer votre haut du corps, et votre psoas tout en renforçant vos abdominaux, vos fessiers et vous aurez une posture impeccable !

Comme d’habitude si ce genre d’articles vous plaît n’hésitez pas commenter, aimer et partager ça m’aide à toucher plus de gens et me conforte dans le fait que ce genre de chose vous plaît ?

Prenez soin de vous et à bientôt !

Télécharger gratuitement le livre !

Indique-moi l'adresse à laquelle je dois envoyer l'ebook.

Bonne lecture !

JE TESTE GRATUITEMENT LE COACHING 2P2B !

JE TESTE GRATUITEMENT LE COACHING 2P2B !

Faites-vous votre propre avis de ce coaching et passez au niveau supérieur ! 

You have Successfully Subscribed!

Rejoins les 214 "Bboys/Bgirls Avertis" !

Et reçoit des conseils et astuces pour booster ta progression en breakdance !

Félicitation vous avez rejoins les Bboys/Bgirls Avertis !