fbpx
Sélectionner une page

Commençons par la vidéo de l’interview !

Retranscription de l’interview

1. Qui es-tu ?

Bboy Warrior, Sartrouville 78, près de Paris pour ceux qui ne connaissent pas, pas de groupepour le moment, danse depuis 2003, je n’ai pas fait le calcul… 2018.

Je m’entraîne quatre fois dans la semaine, plus j’essaie de faire deux battles les weekends où je ne travaille pas, je travaille un weekend sur quatre. Le lundi, ça va être plutôt retour battle, donc je faisdécrassage, je veux essayer de m’amuser et faire des petits passages pas trop codésmais décrassage avec un peu de séries de thomas ou séries de powermoves à la fin, en deux heures. Le mardi, je vais plus faire un peu de recherches, je suis tout seul en général des fois dans la salle.  Le mercredi, ça va être un peu plus bombardage en physique, powermoves… voilà. Le jeudi, dernier  entraînement avant les battles, je laisse une journée de repos le vendredi avant le battle du samedi. Et le jeudi, ça va être vraiment passage, donc soit one/one dans la salle, j’aime bien quand quelqu’un… s’il y a quelqu’un qui me motive, ou alors ben si je suis tout seul… faire tout seul hein.

2. Encadré hier ? Encadré aujourd’hui ?

Alors, quand moi je commençais à Valence, je n’étais pas trop encadré, on était un groupe de potes du même niveau et du même âge, donc on essayait de s’encadrer entre nous. On dit, « mec, on se donne des conseils avec… tu es plus fort en… un truc, tu es plus en autre chose ». Et puis petit à petit, à force de bouger, je me… c’est plusieurs personnes on va dire qui m’ont donné les mentalités, plus la mentalité. Après au niveau des moves, moi je n’ai pas de suivi… je n’avais pas de suivi.

3. Te prépares-tu physiquement ?

Oui, physiquement, je me prépare parce que moi je faisune préparation dans le sens où déjà le vendredi je ne m’entraîne pas la veille du battle pour être frais physiquement, donc ça c’est dans ce sens-là si j’ai une préparation de mettre une journée de repos avant l’échéance. Je fais une récup le lundi, donc décrassage un petit peu, donc c’est aussi dans le sens-là que c’est une préparation même si ce n’est pas une préparation pure de ce côté. Et puis après, bien sûr, je fais… à chaque fin d’entraînement, j’essaie de faire une série de Thomas ou deuxle plus long possible pour garder les moves physiques quand je suis échauffé. Après, j’essaie d’aller courir sur ma journée de repos ou des fois le midi, le midi, soit une journée où je vais faire de la recherche le soir, donc j’essaie d’aller courir une heure, 10 km, un bon rythme, des fois deux fois pour sécher.

4. As-tu un préparateur physique ?

Non, non, non, non, donc… après voilà quoi, j’essaie de prendre les méthodes à gauche à droite, abdominaux en une minute, j’essaie de faire rota. Pour sécher, j’ai remarqué que le 10 km sans trop me flinguer les jambes ou prendre des cuisses ou quoi, [00:02:23] cuisses, je ne parspas trop en souplesse mais ça me fait bien sécher, donc tranquille. J’ai adapté à mon corps.

5. Et ton alimentation ?

Moi, au début, je m’en fichais, je buvais un peu plus de bières ou quoi, j’ai vraiment réduit l’alcool, j’ai vraiment réduit, c’est une bière par mois ou même pas. Après au niveau de l’alimentation, j’essaie de faire… le soir, je mange beaucoup de salades. Les pâtes, j’évite le soir sauf [00:02:47] les samedis, vendredis soirs, ben je fais les pâtes pour ne pas trop être en galère… Et après en battle, ben franchement j’avoue, la veille du battle, quand j’arrive sur une ville, c’est McDo… voilà.

6. Quelle préparation avant un battle ?

Si c’est un one/one, ça dépend si c’est un one/one ou un truc en groupe, parce qu’en gros ça va être la même chose que ce que j’ai dit en préparation, une semaine typesauf qu’au moment où je fais les passages, où je me dis, « vas-y, je vais accorder ça avec ça » ; si c’est un truc en groupe, j’essaie de condenser mes passages, penser aux meilleurs trucs et puis les retravailler vraiment, ce que je rate le plus et les prises de risque, les nouveaux trucs pour monter mon niveau, les choses que j’ai déjà travaillé, je les travaille moins. Et après… voilà, vraiment le vendredi soir, je ne m’entraîne pas, des fois même le jeudi, si vraiment c’est un gros battle et si j’ai vraiment… la semaine d’avant on fait deux battles, samedi et dimanche, loin avec la voiture. Avant un gros battle, ça va être moins de recherches avec plus de la préparation en un contre un tous les jours…

7. Préparation physique & breakdance, indispensable ?

A la fin de chaque entraînement, je m’étire, j’essaie au moins pour les courbatures, parce que sinon le lendemain tu ne peux pas… tu ne peux plus t’entraîner comme ça aussi frais au moins pour pouvoir faire un entraînement le lendemain qui soit correct, je m’étire pour les courbatures. Après, au niveau de souplesse, quand j’ai commencé la danse plus jeune, 20-18 ans, je m’étirais beaucoup pour prendre en souplesse. Maintenant, je ne m’étire plus pour prendre en souplesse, je m’étire pour ne pas perdre la souplesse ou pour la garder, mais c’est clair que plus tu es souple, plus tu peux pousser ton corps dans des angles ou dans des directions qui vont te permettre de développer des moves originaux. [00:04:13] Si tu veux faire des choses différentes des autres, il faut vraiment un corpsdifférent des autres en termes de moves, voilà même s’il y a des idées qui peuvent se rajouter. Mais si tu as une idée que ton corps ne peut pas faire, ça ne sert à rien. Prépa physique, ça peut servir… ça peut servir mais il ne faut pas se dire… j’en vois qu’ils font que des workouts souvent sur Instagram, on voit plus de workout que d’entraînement, il faut se dire que c’est complément, c’est-à-dire qu’à la limite je préfèreun… moi [00:04:37] ma salle ou même pour moi, je préfère  un mec qui fait des séries de thomas à la fin de l‘entraînement que des séries de pompes. Et pour s’entraîner au thomas, il ne faut pas faire des pompes et des abdos, il faut faire des thomas. Moi, c’est ce que j’ai remarqué sur moi. Au début, je croyais qu’il fallait… je n’étais pas assez musclé, mais il y en a plein qui sont fins et qui font des thomas, ça n’a rien avoir…

7. Un conseil pour la communauté ?

… de voyager, de garder les… de ne pas danser pour l’argent, l’argent ça pourrit tout. Moi, ce que je conseille, c’est de danser pour l’honneur et puis pour être le meilleur, mais c’est-à dire si tu veux de l’argent, il faudra faire du foot quoi ou autre chose, je ne sais pas, ou va travailler tout simplement, voilà.

Télécharger gratuitement le livre !

Indique-moi l'adresse à laquelle je dois envoyer l'ebook.

Bonne lecture !

JE TESTE GRATUITEMENT LE COACHING 2P2B !

JE TESTE GRATUITEMENT LE COACHING 2P2B !

Faites-vous votre propre avis de ce coaching et passez au niveau supérieur ! 

Parfait ! Vous allez recevoir deux mails, vérifiez vos Indésirables et Spams !