fbpx
Sélectionner une page

Gagner GRANDEMENT en souplesse (Breakdance) !

Aujourd’hui on va voir comment gagner en souplesse en breakdance . J’aimerai partager avec vous un nouveau protocole d’étirement que j’ai pu testé ces dernières semaines dont j’ai eu des résultats plus que satisfaisant. Si vous n’avez déjà pas expérimenté d’autres techniques, plus simples comme celle dans l’article énoncer, alors cela ne vous concerne pas. Allez tout d’abord lire l’article étirement ici.

Je ne sais pas si, comme moi, vous avec du mal à progresser en souplesse. J’ai passé cette dernière dizaine d’année à tenter différents protocole d’étirement pour m’améliorer mais je n’ai jamais eu les résultats escompter. J’ai beaucoup lu et après avoir découvert certains préparateur physique, j’ai reconsidéré mon approche des étirements sur plusieurs points.  

Tout d’abord, comme cela est expliqué dans l’article sur les étirements que vous pouvez trouvez en cliquant ici, il existe différents type de souplesse. Sans rentrer dans les détails, retenez simplement que l’objectif lorsque l’on s’étire est de réussir a transférer, convertir, les acquis de votre souplesse dites passive (vous êtes assis en écart, quelqu’un ou un élastique force votre ouverture, c’est de la souplesse passive) vers une souplesse dites fonctionnelle (Faire Thomas exige que votre souplesse soit fonctionnelle). 

L’idée est donc de varié les différents types d’étirements pour faciliter et rendre effectif ce transfert. Le protocole que je m’apprête a vous délivrer, d’après mon expérience, accélère cette progression mais ne doit être effectuer que 2 à 3 fois par semaine maximum et ce, à distance des séances trop exigeante. J’entends par exigeante, les séances demandant un effort quant à votre souplesse. Cela pourrait être une séance spécifique powermoves, ou séances de renforcement types Force ou explosivité (si vous ne savez pas ce qu’est la force, prenez absolument les 10 prochaines minutes qui suivent cet article à lire l’autre article c’est fondamental pour votre progression).  

Le protocole

Revenons à ce protocole qui est en réalité un mélange de différentes techniques ayant toute fait leur preuve. Il est réservé aux personnes étant de nature très explosive et raide. J’ai baptisé ce protocole le WLD pour Wushu Loaded and Dynamic. 

 

C’est un protocole en 3 temps qui prend en compte un type de souplesse bien ciblé. L’exemple que je vous donne est issu d’un futur programme dont l’objectif sera de rendre le corps prêt pour les powermoves, plus grand force, explosivité et souplesse en 3 mois. 

 

WUSHu

Pendant 30 secondes vous allez réaliser de petit mouvement de vas et viens sans aller dans vos amplitudes extreme de souplesse, soyez dans le controle. Ajouter a cela 30 secondes supplémentaire durant lesquelles vous allez chercher l’amplitude maximal avec un relâchement total. Une fois cette minute effectuée, enchainer avec le Loaded.

Loaded

Cette partie est délicate et exige toute votre concentration, vous devez être à l’écoute de votre corps et arrêtez en cas de douleur. Vous allez passé 1 à 2 minutes en position d’étirement lesté. De manière naturel, l’apesanteur en lien avec votre poids joue le role de lest, dans le cas de certaines postures et de tendance à l’enraidissement, l’ajout de charge peut être extrêmement bénéfique. Vous allez donc effectuez la posture mais avec une charge supplémentaire. Viens ensuite la partie dynamic qui sera la plus importante car elle représente l’élément le plus proche du transfert à effectuer.

Dynamic

Vous allez réalisé 10 répétions d’un mouvement dynamique afin de transférer la souplesse acquises lors des deux exercices précédent. L’objectif est de l’intégrer dans un mouvement plus complexe. Ce mouvement doit se rapprocher d’autres ensemble de mouvement qui pourront vous aider dans votre pratique. A la fin de cette partie prenez 1 minute avant de recommencer.

Vous pouvez faire ce protocole WLD 2 à 3 fois par semaine en complément d’un programme d’étirement plus doux. Il permet d’optimiser la progression et commencer un vrai travail de transfert. Il se peut que vous ayez des courbatures le lendemain c’est tout a fait normal. Il se peut que vos membres tremble un peu durant les étirements dans ce cas là c’est que la charge ou la posture est trop intense, dans ce cas, diminuez l’intensité. 

J’espère que cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux et à me dire dans les commentaires votre avis sur la question. Quel est votre méthode pour gagner en souplesse ?!

Medja

Télécharger gratuitement le livre !

Indique-moi l'adresse à laquelle je dois envoyer l'ebook.

Bonne lecture !

JE TESTE GRATUITEMENT LE COACHING 2P2B !

JE TESTE GRATUITEMENT LE COACHING 2P2B !

Faites-vous votre propre avis de ce coaching et passez au niveau supérieur ! 

Parfait ! Vous allez recevoir deux mails, vérifiez vos Indésirables et Spams !