Comment AMÉLIORER ta STABILITÉ en FOOTWORK ?

Comment AMÉLIORER ta STABILITÉ en FOOTWORK ?

Comment AMÉLIORE ta STABILITÉ en FOOTWORK ?

Comment améliorer la stabilité en footwork… ? Il y a quelques jours, sur le groupe Physical Training Breakdance – Bboys/Bgirls Conditioning & Strength, j’ai posé une question sur le sujet qu’ils préféraient que j’aborde.

Le résultat était serré mais la majorité à voter pour une routine permettant d’améliorer la stabilité en footwork  Nous voilà aujourd’hui, 5 jours plus tard , avec la vidéo  sur une routine vous permettant d’améliorer votre stabilité en footwork.

Votre stabilité dépend de plusieurs facteurs tels que la proprioception, la souplesse et des muscles autour de votre bas du corps et sangle abdominale. La routine en vidéo vous travaille ces différents facteurs.

Ce n’est qu’un exemple du potentiel illimité de ce type de travail ! 

Explications

Cette routine peut se pratiquer à l’échauffement, pendant l’entraînement ou pendant des séances de type « prévention renforcement des appuis ». L’idée avec cette routine c’est de démarrer avec un mouvement très simple et le complexifier au fur et à mesure.

On va rajouter un mouvement au fur et à mesure. Ce genre d’exercice se prête assez bien au jeu qu’on appelle le « cheval« . Bboy et bgirl qui se mettent en rond. Un premier danseur va faire un mouvement, généralement on le pratiquent avec des freezes. Exemple, le premier fait un baby freeze puis tout le monde doit reproduire le même mouvement. Ensuite, le second danseur rajoute un mouvement en plus. Exemple, baby freeze plus transition en équilibre. L’objectif c’est de complexifier à chaque fois  jusqu’à ce qu’il ne reste qu’un danseur capable de reproduire tous les mouvements

Cette routine de stabilité fonctionne un peu de la même façon. Vous pouvez le faire seul ou sous forme de cheval. La séquence que vous verrez en vidéo est composé de 5 niveaux de difficultés. Vous commencez avec le premier niveau, validez-le 2/3 fois de chaque côté avant de passer au niveau suivant. Si jamais vous voulez avoir des idées de comment complexifier cette routine, là j’ai fait une vidéo déjà sur le sujet disponible en cliquant ici.

On rentre dans le détail

Ce qu’il faut comprendre avec ce genre de routine c’est que les facteurs sont multiples lorsque l’on cherche la stabilité d’un un mouvement particulier. Dans le cas des footworks la difficulté principale vient de la rapidité d’exécution et des muscles mis en jeu. Le travail de stabilité devra se faire au niveau de chaque articulation mise en jeu lors du mouvement. Ici, la cheville, le genou, les hanches, les poignets sont les articulations les plus sollicitées. J’ai faits le choix dans cette routine de développer le travail autour du bas du corps seulement.

Nous sommes ici dans un travail que l’on appelle proprioceptif (voir article sur le sujet). Nous allons permettre aux muscles de développer cette compétence avec pour avantage une meilleure stabilité et surtout, la capacité à maintenir l’articulation en place dans des situations imprévisibles. Cela augmentera vos performances dues à l’augmentation de la stabilité mais préviendra aussi le risque de blessure lié aux chevilles et genoux. Je m’explique. Les footworks, de par leur fréquence gestuelle élevée, sont propices aux blessures de type « entorse« .

À cela s’ajoute le caractère imprévisible des compétitions où l’on peut parfois faire de nouveaux mouvements et laisser libre cours à notre créativité. De nouveaux schémas moteurs, de nouvelles positions augmentent alors considérablement le risque de blessure étant donné la nouveauté de ces positions. C’est l’inconnu. Et c’est précisément à quoi nous nous préparons. Cette routine vous permettra d’aller et venir dans des chemins différents tout maintenant l’articulation en place.

J’espère que cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux et à me dire dans les commentaires votre avis sur la question. Est-ce que vous aussi vous avez ce genre de routine pour augmenter la stabilité ?

Medja

Comment éviter et réduire les blessures aux poignets en breakdance !

Comment éviter et réduire les blessures aux poignets en breakdance !

Comment RéDUIRE les BLESSURES aux POIGNETS !

Les blessures aux poignets en breakdance et comment les éviter. Voilà le sujet du jours. L’échauffement, renforcement et étirements des poignets en breakdance est un élément fondamental à prendre en compte dans votre quotidien et ce, pour deux raisons. Si vous voulez en savoir plus sur les méthodes devaient être maîtrisés pour l’échauffement cliquez ici. 

 

Raison N°1

La première est que le breakdance est l’une des disciplines les plus traumatisantes pour les articulations en particulier celle du poignet. J’aborderai les conséquences de notre pratique sur nos articulations dans un prochain article mais pour faire simple, lorsque vous courrez l’impact que votre bas du corps supporte est environs 7x le poids de votre corps.

Malgré la musculature du bas du corps et le fait que nos jambes soit faites pour cela, de nombreuses blessures apparaissent. Autant vous dire que les poignets, qui ne sont pas fait pour courir, subissent énormément. 

La quasi-totalité des mouvements en breakdance se font avec les poignets. Exception faite du top rock bien sur  ! De plus le breakdance impose un même effort constamment à nos poignets qui est la flexion palmaire (fait de ramener la paume de mains vers l’avant-bras).

Ce qui nous emmène à la deuxième raison.

 

Raison N°2

Deuxièmement le breakdance, à l’instar d’autres pratiques sportives et/ou artistiques, entraine des déséquilibres musculaires. Toutes les parties du corps se retrouvent déséquilibrées mais j’attache une importance supérieure aux poignets au vu de leur surutilisation.

Face à ces déséquilibres il est essentiel d’effectuer un travail de renforcement en uni-latéral (un côté travaille indépendamment de l’autre). Sans cela, vous vous exposez à un risque de blessure accru. 

 

Ce constat alarmant peut être appréhendé, diminuer, à condition de pratiquer un échauffement des poignets. C’est exactement ce que je vous propose aujourd’hui avec une routine qui nous vient d’un coach qui s’appelle Ido PORTAL.  

Bon visionnage !

Medja